Quel est l’état des lieux des jeux vidéo en France en 2023 ?

En France comme dans plusieurs autres pays, le gaming prend de plus en plus de place, ce qui caractérise un marché en plein essor. Grâce à une évolution significative au fil des années, la France est en train de développer un secteur économique, qui prône le divertissement. Bien que le domaine se porte très bien, il est encore fragile sur le plan de la légalité et le genre, car les femmes sont victimes de propos sexistes et des remarques désobligeantes. Comment se porte l’industrie des jeux vidéo en France en 2023 ?

Tout le monde joue aux jeux vidéo 

En 2023, la France peut être fière de noter une parité entre les joueurs hommes et femmes. Grâce à un chiffre d’affaires s’élevant à près de 5 milliards en 2021, l’année 2023 annonce une montée, compte tenu de l’expansion du jeu en ligne, des jeux mobiles… De plus en plus de personnes jouent, à cause des différents avantages liés aux jeux vidéo, découvrez plus de détails grâce au site gamertop.fr .  Ainsi, en 2023, près de 79% de français, affirment avoir déjà joué aux jeux vidéo, contre 62% des françaises qui ont aussi déclaré, avoir joué une fois dans leur vie. Les femmes jouent aux jeux vidéo, mais elles ne sont pas aussi nombreuses, mais ce pourcentage révèle déjà une parité entre les deux genres, lorsqu’il s’agit de jouer aux jeux vidéo en 2023.

A lire en complément : Comment enlever le bruit sur les touches ?

Quand le sexisme s’invite à la fête !

L’univers du jeu vidéo est riche et intéressant en termes d’économie, du nombre de joueurs qui ne cesse d’augmenter et la parité entre les deux sexes. Malgré l’engouement lié au gaming, certains faits sont déplorables. En effet, certaines streameuses de jeux vidéo, assurent avoir été victime de sexisme et de propos déplacés. Un tel phénomène provient d’une communauté de gaming encore fragile et provoque le manque de la volonté des femmes d’affirmer leur statut de joueur. Cette réticence d’avouer qu’elle est une joueuse est la conséquence de la peur d’être jugée par leurs proches, amis, familles et collègues. 

Les conséquences du sexisme dans le monde du gaming 

La plupart des joueuses françaises de jeux vidéo, soit 53%, ont déclaré avoir été victime de propos sexistes. Bien que le sentiment d’être une bonne joueuse concerne 50% des femmes, elles continuent de subir des remarques et des injures sexistes, des propos obscènes, de violentes critiques, des menaces sexuelles, des remarques sur l’apparence physique, des critiques sexistes sur le niveau de jeu et les compétences de la joueuse. En dehors de ces propos, certains gestes tels que le refus de jouer avec une femme, une attitude paternaliste…, sont autant de faits auxquels sont confrontés ou témoins les joueuses de jeux vidéo. 

A lire en complément : Quel est le rôle de la mémoire RAM ?

Face à ses différents propos et gestes déplacés, les femmes ont développé des réactions suivantes :

  • Cacher leur vrai sexe et leur voix pour jouer en ligne ;
  • Éviter de jouer en ligne avec des inconnus ;
  • Éviter les causeries de groupe ;
  • Quitter les groupes dans lesquels il y a des sexistes.

Comment mettre fin au sexisme dans l’univers du gaming ?

Un grand nombre de joueurs sont impliqués dans le stéréotype sexiste. Pour lutter contre ce fléau, qui ne cesse d’entacher une industrie en plein essor, il est indispensable d’instaurer une réglementation et une inclusion permettant aux femmes de se sentir protégées. Certaines streameuses s’expriment déjà sur ces différents faits, cela va permettre de dénoncer ces faits et permettre à tout le monde de jouer sans distinction de sexe.

Copyright 2024. Tous Droits Réservés